Avocat en droit à l’oubli à Paris 5

Instauré en 2014 par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), le droit à l’oubli numérique est une innovation nécessaire du droit, dans un contexte de plus en plus attentatoire aux libertés fondamentales et à la vie privée.

Vous souhaitez voir disparaître des informations publiées vous-même ou à votre insu sur Internet ? Maître Benoit DAVID, avocat en droit à l’oubli à Paris 5, fait de cette lutte l’un de ses objectifs. N’attendez pas de le contacter pour lui détailler votre situation : il entamera avec vous la création de votre dossier, et élaborera une stratégie juridique personnalisée.

Instauré en 2014 par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), le droit à l’oubli numérique est une innovation nécessaire du droit, dans un contexte de plus en plus attentatoire aux libertés fondamentales et à la vie privée.

Vous souhaitez voir disparaître des informations publiées vous-même ou à votre insu sur Internet ? Maître Benoit DAVID, avocat en droit à l’oubli à Paris 5, fait de cette lutte l’un de ses objectifs. N’attendez pas de le contacter pour lui détailler votre situation : il entamera avec vous la création de votre dossier, et élaborera une stratégie juridique personnalisée.

En quoi consiste le droit à l’oubli numérique ?

Également nommé « droit au déréférencement », le droit à l’oubli (tel qu’il est reconnu par la CJUE) donne la possibilité aux personnes de faire disparaître des informations personnelles d’Internet. À cet effet, même si cet objectif paraît inatteignable, Maître Benoit DAVID vous propose de vous assister dans vos démarches.

En effet, des informations gênantes peuvent vous être préjudiciables pour diverses raisons. Par exemple lors d’un entretien d’embauche, il se peut que votre interlocuteur effectue des recherches sur vous et retrouver des renseignements compromettants. Afin de connaître toutes les étapes de ce processus, l’aide de votre avocat vous sera précieuse.

Nous contacter

Les conseils de votre avocat à Paris 5 dans la mise en œuvre de votre droit à l’oubli

Depuis 2014, tous les moteurs de recherche doivent respecter le droit au déréférencement de chacun de ses utilisateurs. Ainsi, vous pouvez remplir une demande directement depuis votre navigateur. Toutes vos demandes seront alors analysées et pourront aussi bien être acceptées que refusées.

Dans les cas où votre requête fera l’objet d’un refus, il vous sera toujours possible de faire valoir votre « droit à l’oubli, avec l’aide de votre avocat à Paris 5. Cela passera alors par une demande à la CNIL, qui, si elle considère votre demande justifiée, vous représentera et engagera elle-même une action à l’encontre du moteur de recherche qui ne respecterait pas ses obligations.

Consultez également :